Bulletin du 14 juillet 2015, numéro 2

AGIR MASKINONGÉ EST LÀ POUR VOUS AIDER !

Bienvenue !

 

C'est avec plaisir que l'Association de la gestion intégrée de la rivière Maskinongé vous offre le deuxième numéro de son Bulletin de liaison : Tous pour l'eau.

Ce titre constitue bien sûr un appel à un engagement qui doit dépasser le discours et où chacun est invité à faire sa part. Dans notre Zone de gestion intégrée des ressources en eau, il est encourageant de constater que cela est de plus en plus le cas où bon nombre d'initiatives voient le jour.

En lien avec la raison d'être d'AGIR  Maskinongé qui est d'aider à définir les solutions et à les concrétiser, cet engagement à la cause de l'eau se traduit donc par la mise en oeuvre de projets qui sont rendus possibles que grâce à la collaboration des personnes et des organismes qui sont les premiers concernés.  Et, heureusement, certaines initiatives, telles la mise en place de nouvelles mesures de contrôle de la navigation au lac Maskinongé, sont le fruit de la volonté des municipalités de répondre par des mesures concrètes aux besoins qui ont été identifiés afin de protéger la qualité de l'eau.

Dans les pages qui suivent, nous présentons brièvement certaines réalisations récentes ou en cours mises sur pied avec l'appui du milieu.  On parle alors de producteurs agricoles de la municipalité de Maskinongé pour le projet de la rivière l'Ormière ou de propriétaires de boisés privés en ce qui concerne le projet de plan multiressources dans le bassin versant de la rivière Blache à Saint-Didace. Le même constat s'impose en ce qui a trait à nos municipalités dans l'élaboration de propositions de modifications au plan de gestion du barrage de St-Didace.

Protéger nos ressources en eau est un projet collectif.  Merci à tous ceux et celles qui nous accompagnent dans cette vision et qui intègrent dans leurs décisions de hauts standards de qualité visant l'amélioration de la qualité de vie de leurs concitoyens.

Bernard Lacroix, président

Un nouveau parc à Ville Saint-Gabriel

14 juillet 2015

AGIR Maskinongé collabore actuellement à l'aménagement d'un parc de détente à l'arrière du CLSC, de la caisse populaire et de l'église.  Un jardin pluvial de démonstration avait déjà été aménagé entre 2012 et 2013 sur ce site en collaboration avec la municipalité.

Inventaire de la faune et de la flore dans le bassin versant de la rivière Blanche

14 juillet 2015

Dans le cadre du projet « Élaboration d’un plan de gestion multiressources de la forêt dans le sous-bassin versant de la rivière Blanche », l’objectif principal est de produire un plan de gestion des ressources forestières incluant des options de conservation des habitats fauniques et de fournir aux propriétaires de boisés privés participant un cahier du propriétaire intégrant les caractéristiques de leur boisé, et les interventions souhaitables ou non, afin d’améliorer l’exploitation durable de leur boisé à des fins forestières et fauniques.

Projet rivière l'Ormière

14 juillet 2015

Le projet "Sauvegarde des habitatas de la perchaude par la réduction des apports en sédiments et nutriments dans la rivière Maskinongé " a grandement progressé au courant du printemps 2015. D’une part, les travaux de revégétalisation ont été réalisés sur les berges du tronçon principal de la rivière l’Ormière. D’autre part, les plantations des bandes riveraines déjà entamées lors des années précédentes se sont poursuivies.

DOSSIER : Les plantes à statut précaire

14 juillet 2015

Certaines plantes, en raison de la disparition des milieux naturels qui constituent leur habitat, ou en fonction d'une trop grande exploitation (cueillette, récolte commerciale), se retrouvent en situation précaire.

DOSSIER : Les animaux à statut précaire

14 juillet 2015

La faune québecoise compte actuellement 649 espèces de vertébrés. Ce nombre compte les mammifères, les oiseaux, les poissons, les reptiles, ainsi que les amphibiens. De plus, un grand nombre d'espèces d'invertébrés s'y ajoute, soit 30 000 espèces différentes. L'homme ne peut vivre sans cette grande biodiversité, elle est essentielle à sa survie.

DOSSIER : Ces envahisseurs venus d'ailleurs

14 juillet 2015

Les espèces exotiques envahissantes (EEE) est un sujet d'actualité qui touche toute la société et qui sucite plusieurs interrogations. Afin de cibler ce problème grandissant, il est important de savoir qu'est-ce qu'une EEE et les impacts globaux qu'elles occasionnent. Il faut également prendre en compte qu'elles n'affectent pas seulement l'environnement, contrairement à la croyance populaire. L'extrait qui suit, en provenance du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques explique brièvement les effets de l’introduction des EEE .

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now